Archives mensuelles : janvier 2019

le 1er tunnelier du Grand Paris express

Le Grand Paris Express

Le Grand Paris Express est un futur réseau de nouvelles lignes automatiques de métro. Son chantier va s’étendre autour de la capitale d’ici à l’année 2030. Le but est transformer la métropole parisienne en une grande métropole européenne pour améliorer les transports en commun, la qualité de vie des Franciliens et participer à la construction d’une ville orientée vers le développement durable.

Les informations pour des voyageurs

Avec ses 200 km de voies automatiques (l’équivalent du métro actuel), ses 68 nouvelles gares et ses 4 nouvelles lignes, le Grand Paris Express participera à une radicale amélioration du transport public en Ile de France. Il pourra desservir 2 millions de voyageurs par jour. Il rapprochera les banlieues et allégera le trafic de voitures. Avec une rame toutes les 2 à 3 minutes, le transport francilien va être beaucoup plus rapide. Toutes les rames seront 100% automatisées. Le plus grand chantier européen du siècle va bouleverser la dynamique des territoires du Grand Paris.
Les voyageurs pourront se rendre dans de nouvelles gares qui vont être construites à des profondeurs parfois inédites en France, et dotées d’équipements ultra modernes.

Les nouvelles lignes du métro

Le Grand Paris Express comptera quatre nouvelles lignes : la 15, 16, 17 et 18, ainsi que la ligne 14 qui sera prolongée dans les deux sens. Toutes ces lignes seront bien entendu connectées aux lignes de métro déjà existantes. Le métro sera majoritairement souterrain et traversera la région du Grand Paris afin de relier les différentes banlieues les unes aux autres. Il sera enfin possible de voyager d’un point à un autre sans forcément passer par la capitale.
Le Grand Paris Express desservira les pôles importants comme les gares, les aéroports, les centres d’affaires et les centres universitaires. Il desservira également certains territoires d’Ile de France qui sont pour le moment isolés. Le but est de faciliter le transport des Franciliens tant du point de vue de la rapidité que de l’efficacité.

Un projet urbain unique en Europe

Les travaux de cette méga-structure hors norme devraient durer de 6 à 12 ans. La couverture satellite des chantiers sera systématique. Le projet implique presque 300 chantiers dans toute la région parisienne. Des opérations gigantesques sont prévues : la destruction de bâtiments, le déplacement de dalles de 3000 tonnes, le percement de puits gigantesques et le lancement de 20 machines ultra perfectionnées pour creuser les 170 km de voies souterraines. La technique la plus moderne du moment sera utilisée pour percer les tunnels.